Hermitage - 2015

Mes vignes d'Hermitage ont plus de 40 ans et s'enracinent dans un sol de loess guidées par un travail à la vigne d'à-propos. Exposées sud-ouest, les parcelles profitent, tout au long du cycle végétatif, d'un long ensoleillement qui donne aux raisins toute la matière première que j'attends pour mettre en bouteille l'ADN tant recherché de cette mythique colline de l'Hermitage.

Vinification

Après un égrappage à 100%, la vinification est la plus douce possible : pas de pigeage mais des remontages bi-quotidiens avec des températures de vinification n’excédant pas les 28°C.

Après décuvage, les vins sont entonnés en demi-muid neuf et d’un vin. La fermentation malolactique se fait dans ces bois, où ils resteront 12 mois. Après cette phase d’élevage, les vins restent 6 mois en cuve pour se décanter naturellement avant la mise en bouteille.

Dégustation

Couleur : robe éclatante, couleur pourpre aux reflets violine.

Nez : nez discret qui demande de l'aération. Les arômes se développent avec finesse et beaucoup de complexité; confiture de mûres, bâton de réglisse, pointe torréfiée et touche d'épice.

Bouche : bouche ample et généreuse. Le milieux de bouche offre des arômes riches de fruits mûrs et d'une pointe de fumé. Les tannins sont denses, intense mais d'une belle finesse. Il confère à ce vin une structure imposante et très longue en bouche. Un très grand vin.

Accords

Magret de canard rôtie sur la peau, polenta crémeuse. Côte de Bœuf du Mezenc grillée, purée fin aux truffes. Fromage crémeux de Brillât Savarin ou de Chaource.

Vieillissement

Envisager un passage en carafe si vous souhaitez déguster ce vin aujourd'hui. Il pourrait encore plus s’exprimer d’ici 10 à 15 ans.

Merci à Christophe SANTOS, professeur de sommellerie au Lycée Hôtelier de l'Hermitage ainsi qu'à ses élèves.

Autres millésimes

Téléchargement